Comment Nous Nous Sommes Mariés Dans la Volonté Parfaite de Dieu!


Photo: 22 Mai 2015 à Kampala


Il était environ 11 heure à Kampala quand j'ai quitté mon appartement avec mon témoin pour le bureau d'état civil ce 22 Mai 2015. Je me rappelle de ce jour comme si c'était hier. La nuit avait été longue, au téléphone avec celle avec qui j’avais choisi de faire ma vie. Nous avions bavardé pendant de longues heures, car nous étions tellement excités de commencer notre vie ensemble... Le jour "J" d'une histoire incroyable était sur le point d’arriver...


J’ai passé à peu près 20 mois en Ouganda, dans la ville de Kampala, la capitale politique et économique de l’Ouganda où se trouvent des leaders chrétiens authentiques et influents. J’ai été marqué par l’une de ces communautés chrétiennes rendant ministère depuis plus de 30 années avec une croissance, un management et ayant un impact sans pareil.


Je considère l’Ouganda comme le lieu de repos de Dieu dans ma vie. En effet, les 10 dernières années étaient des années de combats et travail extrêmement dur couronnées par des débuts de percées dans presque tous les domaines de ma vie et celle de ma famille.


Le Seigneur voulait que ce soit mon temps de fonder un foyer et il le fit de manière qui défiait plusieurs entendements et traditions humaines sur le mariage.


Calorine (appelée Caroline) était ma camarade de classe en filière psychologie à l’Université de Yaoundé 1. Nos rapports avaient toujours été strictement académiques et plus tard, professionnels, car nous exercions comme psychologues dans les mêmes secteurs.


Aujourd’hui, quand je regarde en arrière, je reconnais que Dieu nous avait préparé pour la vie de mariage.


Entre 2004 et 2005, alors que je travaillais à établir des objectifs pour ma vie, je priais aussi pour une aide convenable. Lorsque j’ai changé de filière mathématique pour la psychologie, je ne savais pas que c’était le moyen de Dieu pour exaucer à mes prières.


Caroline faisait partie de l’un des groupes d’études que nous formions pour étudier et préparer nos examens. J’avais une excellente impression d’elle mais jamais du point de vue du mariage. C’est pour cela que l’amitié est née et a grandi en tant qu’étudiants, puis collègue sans aucune arrière pensée.


Le plus étonnant, c’est que nous étions si ouverts l’un envers l’autre, partageant tous nos hauts et bas de la vie dont tous nos échecs dans les tentatives d’identifier l’âme-soeur.


J’appris plus tard que certaines chrétiennes, amies de fac taquinaient souvent Caroline dans les blagues en lui disant qu’elle et moi ferions un bon couple.


J’ai très honte quand je pense aux stupidités que j’ai commise dans le désir de me marier alors que celle que Dieu avait pour moi était juste près de moi depuis 10 ans ! Mais je ne la voyais pas encore comme futur épouse à cause de mes convoitises, de mon immaturité dans la conception du mariage et du besoin de guérison intérieure .


Au bord du découragement dans la recherche de l’âme sœur, Dieu permit que j’étudie Sa Parole sur l'exemple du mariage d’Isaac (Genèse 24) en 2014 et sur comment Dieu avait formé Eve comme femme pour Adam (Genèse 2-3).


Alors que je sortais d’une autre relation de fiançailles brisées, j’étais fatigué et épuisé émotionnellement. Et j’ai pleuré devant Dieu pour qu'il vienne à mon secours car j’avais besoin de connaitre Sa pensée sur le mariage.


C’est alors que j’ai vu dans les exemples d’Adam et Isaac que c’est Dieu qui avait amené leur épouse vers eux. Adam sortait d’un sommeil et Dieu fit passer Eve devant lui. Isaac méditait dans les champs et Rebecca vint le trouver après qu’Abraham ait tout négocié pour lui trouver une femme convenable; Adam quant à lui s'était réveillé et Dieu a fait passer sa femme devant lui au grand cris d'éblouissement de ce dernier. Je me suis alors rappelé plusieurs fois qu’en changeant de filière en 2005, Caroline était passée devant moi un jour et était venue me saluer et se présenter. Je ne pourrais expliquer cette impression étrange de compatibilité mais j’étais immature pour reconnaître la main de Dieu à l’œuvre.


Pendant que je continuais de prier et de rechercher ce que la Bible dit sur le mariage, je me suis rappelé que, comme Abraham avait négocié le mariage de son fils Isaac, il fallait qu’un pasteur cherche une femme pour moi.


Mais j’avais déjà essayé cette méthode qui n’avait pas marché. Dieu me fit voir qu’il est mon Père et que si je lui faisais confiance et me focalisais sur Sa Parole (comme Isaac), il amènerait mon épouse vers moi. Son ange irait œuvrer dans le cœur de la sœur, à mon insu pour l’amener à m’accepter comme époux. Aujourd'hui, je reconnais que Dieu a exaucé mes prières et confirmé sa Parole car après notre mariage mon épouse m'a raconté une conversation qu'elle avait eu avec une responsable de son église à Kampala. Alors qu'elle s'entretenait sur le mariage avec cette leader de la louange, cette dernière lui a demandé si elle ne connaissait personne avec qui elle aimerait faire sa vie. Caroline lui a répondu que tous ceux qu'elle connaissait ne vivaient pas en Ouganda. La soeur lui a répondu "Dieu peut emmener ici en Ouganda l'homme qui sera ton mari si c'est Sa volonté."


Après notre mariage, Caroline m'a confessé que quand j'avais obtenu du travail à Kampala en plus du fait que j'étais prêt à quitter le Cameroun pour l'Ouganda à cause de notre relation, elle a eu la confirmation que nous étions fait l'un pour l'autre. Dieu avait préparé son coeur à mon insu! Que toute la gloire revienne au Dieu qui fait les mariages selon Sa volonté parfaite.


Toujours pendant la période où je priais pour le mariage, le Seigneur a permis que je rencontre des leaders qui m’ont partagé leurs expériences sur le mariage et qui confirmait la Parole de Dieu. Je résume ces conseils en ces mots :


-"Epouse celle qui te respectera quand tout le monde serait contre toi. Le mariage est une question d’entente et de complicité. Il y’aura des moments de tempêtes et celle qui t’a respecté célibataire te soutiendra quand les tempêtes de la vie viendront".


-"Epouse celle qui va t’accepter et te respecter quand tu es encore en train de te battre pour réussir dans la vie. Il y’a de la joie de construire une vie ensemble. Si une fille est prête à t’épouser avec le peu que tu as, tu vas la respecter encore plus et tu ne pourras jamais la mépriser car tu reconnaîtras qu’elle a été suffisamment sage pour voir le futur succès en toi".


-"Epouse celle avec qui tu as une relation sans jamais penser au mariage. Une amie dans la foi, une camarade chrétienne ou une amie d’enfance. Elle te fera confiance car elle te connaît. Elle t’a vue sous ton vrai visage et dans toutes les situations possibles puisque tu n’avais aucune intention de lui faire la cour pour l’épouser même si cette intention est venue plus tard."


-"Que peux-tu donner à une femme en dehors du sexe et de l’argent? La femme a besoin de sécurité émotionnelle et affective ainsi que spirituelle. Elle aimerait voir en toi un homme capable de la rassurer dans ses moments de doute et de peur. Elle voudrait que tu lui apportes la Parole de Dieu pour que Dieu apporte des transformations dans sa vie."


Remarquez que ces conseils n'ont rien de ce que nous entendons de nos jours. Aujourd'hui, le mariage est devenu une entreprise commerciale. Le taux élevé de célibat vient du fait que 60% des célibataires hommes attendent être millionnaire avant de se marier; et pour la majorité des filles, un homme riche est la preuve que c'est Dieu qui l'a envoyé. La tristesse est que, ce sont les leaders chrétiens qui encouragent ce matérialisme à outrance puis sont surpris que le nombre de mère- célibataires augmente dans leurs églises, tandis que les frères disparaissent pour épouser les fille de leurs fantasmes vont dans une autre église ou rétrogradent.


Le Seigneur a aussi permi que je lise le livre « Dieu le faiseur de mariage » de Dereck Prince. Je fus éblouis par une vérité sur le mariage que je n’avais jamais entendu avant et qui me réconforta que Dieu voulait me bénir dans la vie de mariage. Cette vérité de sagesse est simplement celle-ci : la différence entre les mariés et les célibataires est dans l’acte sexuel. Tous les autres aspects de la vie de mariage sont identiques à ceux de la vie des célibataires.


Selon Dereck Prince, la préparation au mariage passe par vivre une vie harmonieuse avec les membres de sa famille. Car c’est le genre de vie que nous dupliqueront dans le mariage.


Pour moi c’était choquant et en plus tellement vrai. J’ai compris pourquoi Dieu m’avait ramené dans la maison familiale à 31 ans pour y apprendre la vie familiale. En effet j'avais quitté la maison après le baccalauréat à l'âge de 20 ans.


J’ai aussi compris pourquoi, Dieu m’avait donné un cœur pour prendre soin de mes petites sœurs et de leurs enfants: Dieu formait en moi un cœur d’époux et de père.


C’est impressionnant comment Dieu confirme Sa Parole avec les personnes et les livres qu’il envoie vers nous.


En appliquant tous ces enseignements, il n’y avait que Caroline que je voyais comme future épouse. Le problème est que je n’avais aucune idée de là où elle se trouvait. Je ne savais pas si elle était déjà mariée ou pas! Si c’était le cas, Dieu m’aurait-il trompé ?


Ma joie fut grande lorsqu’en recherchant où elle se trouvait et nous re-connectant dans notre amitié, elle me dit qu’elle n’était pas encore mariée.


Je n’ai pas hésité un seul instant pour lui faire ma proposition lors de l’une de nos nombreuses conversations téléphoniques. Ce qu’elle a accepté avec joie. Tout est allé très vite par la suite.


Des rencontres avec les pasteurs puis les familles et mon voyage en Ouganda sans savoir ce qui m’y attendait. Nous avions planifié qu’elle finirait ses études en Ouganda et comme j’aurais suffisamment travaillé pendant ce temps-là, nous rentrerions nous marier au Cameroun.


C’était sans compter sur une autre surprise que Dieu nous réservait.


Dès mon arrivée à Kampala le 5 Mars 2015, je me suis empressé de rencontrer les pasteurs de l’Église locale où elle communiait. J’avais avec moi la lettre de recommandation de mon pasteur du Cameroun ainsi que la reconnaissance de mes fiançailles avec Caroline. Ce que les pasteurs de son église (qui allait devenir la mienne après notre mariage) ont validé.


Très vite, nous avons compris qu’au lieu de nous compromettre, nous pourrions nous marier pour éviter de déshonorer le Seigneur.


Nous avons suivi les conseils des pasteurs et avis des personnes avisées dans notre entourage pour lancer la procédure pour nous marier en Ouganda dès que possible.


Le choc fut grand pour certains (se marier loin de la famille) mais pour d’autres, c’était la meilleure décision à prendre. Ainsi nous nous sommes mariés à Kampala le 22 mai 2015. Le mariage civil eut lieu le matin et la bénédiction se déroula dans l’après-midi avec quelques collègues de service, des frères de notre cellule biblique et quelques ami(e)s.


Après notre mariage, nous avons reçu le conseil de personnes matures et avisées selon lequel les cinq premières années de mariage représentent la base d’une vie conjugale, par conséquent c’est durant cette période que plusieurs couples se brisent, d’où l’importance de nous investir à fond l’un dans la vie de l’autre pour poser des bases solides pour toute une vie ensemble.


Aujourd'hui, c'est le coeur plein de joie que nous célébrons 5 années de mariage dans la volonté parfaite de Dieu. Le Seigneur nous a prouvé contre vents et marrées qu'il nous a mis ensemble pour le meilleur et pour le mieux.

Il nous a accordé la grâce au cours de ces cinq années d’avoir deux garçons: Yannis et Ethan, qui rendent notre joie parfaite.

Nous lui rendons toute la gloire pour toute chose!!!

Demeure abondamment bénis

Shalom!

Hervé et Caroline Ngaté

www.seed4futurepublisher.com



À l'affiche
Posts récents
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

ME SUIVRE

  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
RSS Feed

© 2023 par Hervé-Boris Ngaté. Créé avec Wix.com