La Puissance de la Formation des Disciples Dans le Réveil Spirituel

14/03/2019

 

La formation des disciples va en étroite collaboration avec la grande mission que le Seigneur nous a laissée.

 

La Bible dit en Matthieu 28: 19-20  «Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, : et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.»

 

La grande mission étant le verset 19, l’exigence du Seigneur relativement à la formation des disciples s’en est suivie avec le verset 20.

 

La Bible nous apprend au verset 16 du livre de Matthieu 26 que le Seigneur Jésus en déclarant ces paroles était en présence de ses 11 disciples (devenus plus tard les apôtres de l’Eglise Primitive) qui l’avaient suivi depuis le début de son ministère.

 

La Bible nous présente les disciples du Seigneur Jésus-Christ comme étant des personnes qui :

  1. Avaient accès à Jésus (Matthieu 5 : 1)

  2. S’en remettaient au choix et décisions de Jésus concernant les évènements de leur vie ou de leur entourage (Matthieu 8 : 21 – 22)

  3. Suivaient Jésus partout où il allait et partout où il les amenait (Matt 8:20, 22-23; Jean 2 : 2)

  4. Etaient prêt à tout abandonner et à renoncer à tout ce qu’ils possèdent pour suivre Jésus (Luc 14 :26, 33)

  5. Portaient leurs propres croix pour suivre Jésus (Luc 14 : 27)

  6. Obéissaient aux instructions de Jésus (Matthieu 11 : 1)

  7. Désiraient être enseignés pour comprendre les mystères de la parole de Dieu (Matt 10 : 36)

  8. Avaient l’assurance qu’ils seront assis auprès de Jésus dans les cieux : l’assurance du salut (Matthieu 19 :28 ; Marc 10 :37)

  9. Faisaient eux-mêmes des disciples (Matthieu 28 :19-20)

  10. Persévéraient dans la parole (Jean 8 : 31-32)

Jésus disait : enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. S’impliquer dans la formation des disciples demande d’être au préalable un disciple du Seigneur Jésus-Christ.

 

La formation des disciples est un processus faisant intervenir plusieurs personnes avec des dons de ministères précis. Mais le début du processus commence d’abord avec des personnes qui sont sauvées.

 

Prenons l’exemple de Jésus. Après sa retraite dans le désert, il a commencé la prédication de l’évangile au long de la mer de Galilée.

 

La Bible dit Matthieu 10 : 17 – 20 « Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. ​Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. ​Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent. »

 

Sous la facette d’évangéliste, Jésus venait de gagner de nouvelle personne à qui il leur demande de le suivre : la formation des disciples pouvait commencer.

 

La séparation progressive d’avec l’évangéliste pour l’intégration dans le corps

 

Très souvent les personnes qui reçoivent Christ sont très attachées à ceux qui leur ont prêché l’évangile. Malheureusement, les évangélistes ayant reçu le don de gagner facilement plusieurs à Christ ne sont pas souvent disposés à faire un travail de suivi.

 

De même hormis les évangélistes, nombreux sont incapable de faire le suivi d’un nouveau converti parce que ces derniers n’ont pas reçu une formation systématique lors de leur conversion et ne se sont pas auto formé (Jean 3 :27).

 

A une de nos récentes campagnes d’évangélisation dans la ville de Douala, plus de 230 personnes ont confessé et accepté Jésus-Christ. Mais à ce jour, nous n’avons pas malheureusement la traçabilité de ces 230 personnes (bien qu’ayant pris leurs contacts), nous comptons à peine 05 personnes parmi elles qui demeurent dans le Christ. La principale raison de l’échec de la conversion de ces nouveaux convertis en disciple a été due à l’abandon brusque des nouveaux convertis.

 

Lorsque nous avons prêché l’évangile à une personne et qu’elle a décidé de s’engager, si nous nous sentons incapables de faire son suivi nous devons très rapidement chercher une personne disposée à s’occuper d’elle.

 

La séparation de l’évangéliste d’avec le nouveau converti doit être progressive. Ainsi après l’avoir confié à une autre personne, il doit continuer à l’appeler chaque semaine, à demander de ses nouvelles et à demander comment les choses évoluent avec celui qui l’encadre.

 

La Bible dit en 1 Corinthiens 3 : 4 « Quand l'un dit: Moi, je suis de Paul! et un autre: Moi, d'Apollos! N’êtes-vous pas des hommes? ». 

 

Cette exclamation de Paul vis-à-vis des corinthiens fait ressortir l’attachement que les nouveaux convertis avaient envers ceux qui leur avaient annoncé l’évangile et fait leur suivi, au point de se réclamer d’appartenir à Paul ou Apollos et de créer des divisions.

 

Cependant il convient de préciser que notre attachement à ces nouvelles recrues dans le Seigneur doit les amener à s’attacher davantage à Christ car ils ont été sauvés par Jésus-Christ.

 

C’est pourquoi l’apôtre Paul leur adressait ces paroles:  

1 Corinthiens 1 : 12-13 «Je veux dire que chacun de vous parle ainsi: Moi, je suis de Paul! et moi, d'Apollos! et moi, de Céphas! et moi, de Christ! Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés? » 

1 Corinthiens 3 : 21 « Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous »

 

L’intervention des différents dons d’hommes

 

Paul disait dans 1 Corinthiens 3 : 6-9 « J'ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.» 

 

La formation des disciples est un processus faisant intervenir plusieurs hommes où chacun vient apporter sa contribution à la construction de l’édifice de Dieu.

 

Tout d’abord toute personne devant intervenir dans ce processus doit être au préalable un disciple du Seigneur Jésus. Car faire des disciples consiste à enseigner aux autres à observer ce qui nous a été prescrit selon la parole de Dieu.

 

Le pasteur : la première personne qui intervient dans le processus est le Pasteur. C’est celui qui est disposé à s’intéresser à la vie du nouveau converti. Il représente le berger  dans la vie du nouveau converti tout en tournant le cœur de ce dernier vers Jésus. Il est celui qui crée un climat favorable autour du nouveau converti pour son épanouissement spirituel et social. Par sa pratique de l’amour, Il doit prier et amener le nouveau converti à s’ouvrir pour identifier le travail de fond qui doit être fait pour son éclosion.

 

L’enseignant : si le pasteur a le don d’enseignant, ou le don de motivation d’enseignant pour accomplir sa tâche, il devra enseigner le nouveau converti. L’enseignant a un travail très important, il travaille en étroite collaboration avec le pasteur. Hormis les préliminaires de la foi tel que le salut, l’assurance du salut, la foi etc…, le pasteur doit identifier les zones d’ombre dans la vie du nouveau converti (relativement à son passé) et faire intervenir l’enseignant sur ces zones d’ombre pour les éclairer par la parole de Dieu.

 

L’enseignant est celui qui enseigne le disciple sur les 10 points cités plus haut.

 

Une fois l’enseignant ayant accompli sa tâche, le pasteur est celui qui aide le nouveau converti à appliquer les enseignements reçus de façon très pratique. Il priera avec lui, l’aidera à méditer la parole, à jeuner, et à faire ressortir le caractère de Jésus-Christ en lui. Il est également de la responsabilité du pasteur d’amener le disciple à engendrer d’autres disciples par la méthodologie qu’il aura appliquée avec lui.

 

La Bible dit dans Actes 2:42 «Ils (les disciples) persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. », le pasteur doit veiller à ce que le nouveau disciple veille à l’accomplissement de cette parole dans sa vie : il s’agit là de son implication active dans le corps.

 

L’apôtre ayant reçu la capacité du Seigneur d’opérer dans le don d’enseignant et de pasteur, il peut dérouler valablement le processus de formation du nouveau disciple.

 

Quant au prophète, il est un support au pasteur en ce sens où par lui le Seigneur peut révéler les choses à venir dans la vie du nouveau disciple, donnant ainsi une nouvelle orientation au travail du pasteur. Il est celui qui ramènera le cœur du disciple vers Dieu en parlant de la part du Seigneur.

 

Qu’en est-il de ceux qui n’ont aucun don des 5 principaux ministères ?

 

Aucun disciple du Seigneur n’est exclu du processus de formation des disciples. La mission de bâtir les disciples a été donné à tous les chrétiens sans distinction de don de ministère : c’est d’ailleurs un ordre.

 

En effet, plusieurs enfants de Dieu se dissocient de la formation des disciples parce qu’ils ne voient en cela aucune responsabilité. S’impliquer dans la formation des disciples veut tout simplement dire s’impliquer dans la construction de la vie d’une personne en Christ. Je pense humblement pour ma part que c’est une mauvaise perception.

 

D’aucun pensent qu’il faut absolument être pasteur ou enseignant pour s’impliquer dans cette formation. Dieu aurait-il omis ceux qui n’ont pas un don de ministère dans la formation des disciples ?

 

Mais observons ce que la parole de Dieu dit à propos. La Bible dit en Romains 12 :7-8 « Que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère; que celui qui enseigne s'attache à son enseignement, et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. »

 

L’exhortation consiste à inciter celui qui nous écoute par des raisonnements convaincants ou des conseils tirés de la Bible à adopter une certaine posture. Elle ramène le cœur de celui qui s’éloigne de Dieu et donne de l’espoir à celui qui se décourage. Elle s’attache indirectement aux fonctions jouées par le pasteur et n’est pas sans conséquences positives.

 

La miséricorde est une action qui ranime la vision du nouveau converti envers le corps du Christ. Elle est une preuve d’amour envers le nouveau converti et aide à se sentir aimé dans sa nouvelle famille malgré ses défauts et ses chutes.

 

Notre implication dans le service Chrétien avec zèle est une révélation vivante de la pratique de l’amour de la maison de Dieu. Un chrétien ayant grandi dans un environnement où le véritable service chrétien n’est pas pratiqué pourra développer dans l’avenir le clientélisme envers la maison du Seigneur.

 

Cher bienaimé(e), ta contribution n’est pas vaine. Souviens-toi que Dieu et les hommes t’observent, en servant juste le Seigneur, plusieurs t’observeront et recevront ministères de toi. Ne méprise pas le potentiel que Dieu a mis en toi, tu as ta pierre à poser dans l’édifice du Seigneur.

 

Comment savoir si je suis prêt à m’impliquer dans la formation des disciples ?

 

As-tu reçu le Seigneur Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur dans ta vie ?

As-tu une relation personnelle avec Jésus-Christ ?

As-tu fait de Jésus-Christ maître des choix dans ta vie ?

As-tu l’assurance que tu es sauvé ?

As-tu une bonne relation avec la parole de Dieu ?

Es-tu fidèle dans ta marche chrétienne ?

As-tu été enseigné sur les préliminaires de la foi chrétienne ?

Es-tu disciple de Jésus Christ ?

Si tu réponds OUI à ces questions, sache que le Seigneur attend de toi que tu t’impliques dès à présent à bâtir des disciples.

 

Si tu ne sais pas par où commencer, je t’invite à appeler les nouveaux convertis de ton assemblée, à demander comment ils vont, à leur rendre visite.

 

Quand tu en auras l’occasion partage avec eux quelques versets bibliques et n’hésite pas à prier avec eux pour 5 minutes. Tu produiras en eux l’espérance et ce sera le début d’une grande histoire dans ta vie. Le Seigneur en voyant ta fidélité, t’équipera davantage pour l’édification de son corps et partagera son fardeau avec toi.

 

Que le Seigneur te bénisse !

Please reload

À l'affiche

Priez Sans Cesse

28/07/2018

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

ME SUIVRE

  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
RSS Feed

© 2023 par Hervé-Boris Ngaté. Créé avec Wix.com