Dieu, Le Réveil Spirituel et Les Finances

 

 

Télécharger la version PDF ICI.

 

Pour achever cette série sur le réveil spirituel durable, on va voir le rôle de la gestion financière dans le réveil durable.

 

Discuter des finances est un des sujets qui met le plus mal à l'aise parmi les chrétiens et quand vous abordez une conversation avec une personne au sujet de l'évangile, une des questions qu'on vous pose concerne les dîmes dans les églises.

 

J'ai, par exemple relevé les points suivants dans mes conversations avec certaines personnes à qui je présentais la bonne nouvelle. Ce sont les paroles et des questions soulevées par mes interlocuteurs.

 

- "Je connais un pasteur qui a dû forcer une de mes amies à faire de très longues distances pour venir dans son église car elle avait un bon boulot offrant les opportunités d'une dîme importante. Alors qu'il y a des églises qui enseignent la vérité tout près de chez elle."

- "Dieu va t-il bénir un voleur qui donne dans l'oeuvre de Dieu parce que ce dernier obéis au principe du don généreux?"

- "Faut-il donner la dîme de ses revenus avant ou après les taxes?" 

-"Et si mes revenus ne permettent pas de couvrir mes charges mensuelles familiales, comment faire pour donner toujours le dixième de mes revenus si, en retirant exactement ce montant, je n'en ai plus assez pour les charges que déjà je n'arrivent pas à couvrir?"

 

Je ne vais pas avoir la prétention de répondre à ces questions dans cet article mais plutôt, de nous aider à répondre aux questions de savoir pourquoi les finances sont nécessaires dans le réveil durable et, comment la Bible expose les moyens de mobiliser les fonds pour faire durer le réveil.

 

On peut se rappeler les 5 marques du réveil spirituel telles qu'évoquées dans Esdras 1: 1-5,

 

1-La proclamations de la Parole, la confession des péchés et la prière des Ecritures.

2-La méditation de la Parole, la lecture et l'étude biblique, la lecture de la littérature chrétienne de qualité.

3-Cultiver et garder la présence de Dieu au travers de la formation des disciples, de la louange, de la prière en équipe et de la foi.

4-Les actions du réveil par les dons spirituels, les ministères du Saint-Esprit et les charges dans l'Eglise.

5-Les finances.

 

Dans notre article, on aborde le cinquième point en s'appuyant sur le texte d'Esdras 1: 4 "Dans tout lieu où séjournent des restes du peuple de l'Eternel, les gens du lieu leur donneront de l'argent, de l'or, des effets, et du bétail, avec des offrandes volontaires pour la maison de Dieu qui est à Jérusalem."

Au verset 6 on lit, "Tous leurs alentours leur donnèrent des objets d'argent, de l'or, des effets, du bétail, et des choses précieuses, outre toutes les offrandes volontaires."

 

On constate bien que dans le texte, l'ordre est donné aux Babyloniens par Cyrus de faire des dons et des offrandes volontaires aux peuples pour aller bâtir le temple à Jérusalem. Et c'est lorsque les enfants d'Israel obéissent que leurs voisins passent à l'action.

 

On peut même s'imaginer que , lorsqu'une personne commençais à faire ses bagages pour joindre l'équipe des reconstructeurs du temple, c'est  à ce moment que les voisins le localisaient et se mobilisaient pour lui donner tout ce qui était en leur possession de bon coeur.

 

Si une personne voulait demeurer à Babylone et ne voulait pas se lever pour retourner à Jérusalem, aucun dons, ni offrandes ne devaient lui être donnés.

 

Ce qui m'amène à mon premier point sur la provision et le réveil spirituel:

 

Seuls ceux qui ont l'attitude de se lever, et ceux qui se lèvent effectivement, pour poser des actes de réveils pour bâtir la maison de Dieu par le Saint-Esprit sont dans l'agenda financier de Dieu pour pourvoir aux dépenses devant soutenir les besoins qui émergent lors d'un réveil.

 

Avec ceci, on se demande si l'absence des ressources pour les activités dans une église n'est pas le signal de Dieu pour indiquer qu'il n'est pas l'auteur de ces agitations.

 

Avant d'aller au deuxième point, récapitulons la liste des biens que les voisins ont remis aux juifs qui quittaient Babylone :

 

-Des objets d'argent

-De l'or

-Des effets 

-Du bétail 

-Des choses précieuses

-Des offrandes volontaires

 

Je voudrais faire remarquer que l'or et l'argent collectés par les reconstructeurs ne devaient pas servir à acheter les ustensiles du temple car ils avaient tous été remis aux juifs par Cyrus (Voire versets 7-11).

 

A quoi pouvait servir ces biens? Entrons dans les réalités des juifs à cette période.

 

Des milliers de juifs sortant d'exil après 70 années de captivité (Lire 2 Chroniques 36: 20-23), et devant se déplacer pour Jérusalem auraient naturellement besoin de tout le nécessaire pour une vie normale.

 

Puisqu'ils étaient esclaves, cela signifie qu'ils n'avaient presque rien comme possessions. Ils devaient tout acquérir pour se vêtir, se nourrir, se déplacer et les moindres besoins de bases.

 

Dieu avait utilisé la bouche de Cyrus pour amener les babyloniens à pourvoir aux besoins des reconstructeurs afin qu'ils puissent avoir les forces et les ressources pour voyager jusqu'à Jérusalem. Ils ont aussi eu le nécessaire pour investir dans les travaux de reconstruction du temple.

 

On remarque que lorsque Israel sortait d'Egypte, c'est aussi avec des biens offerts par les Egyptiens que ces derniers ont eu le nécessaire pour sortir d'Egypte (Lire Exode 11:2-3; 12: 35-36). Etant des esclaves, ces derniers n'avaient presque rien comme possessions pour commencer une vie hors d'Egypte de même que les reconstructeurs.

 

Ce qui me conduit à mon deuxième point:

 

Les finances du réveil englobent la totalité de l'être humain esprit, âme et corps.

 

Sortir de l'esclavage du péché, de la mondanité, de l'occultisme dans lequel satan tuait, égorgeait et détruisait plusieurs révèlera qu'en fait, ils étaient sans aucunes possessions de valeurs véritables.

 

Dieu doit déverser des grâces dans ces vies qui étaient abusées par le diable afin de leur donner un nouveau départ.

 

Dieu lui même agira de façon surnaturelle pour envoyer les moyens nécessaires pour  soutenir la vie de réveil.

 

La raison pour laquelle les finances accompagnent le réveil est aussi parce que Dieu est miséricorde.

 

Le Seigneur voit des années dévorées par les agents de satan.

 

Il voit qu'une fois libéré des pièges de l'ennemi, ces personnes sont parfois sans domiciles; certains doivent rompre avec des relations immorales qui payaient leur loyer ou leurs études.

D'autres doivent abandonner la prostitution ou les moyens frauduleux par lesquels ils se faisaient de l'argent.

Sans compter ceux qui s'enrichissaient par l'occultisme et toutes sortes d'injustices.

 

Dieu connait ces besoins et il voudrait qu'au moment où une personne se décide d'abandonner la vie des ténèbres pour retourner à lui, le minimum pour faire chemin avec le Seigneur soit disponible pour un début.

 

Sommes nous prêts pour cela? Sommes nous prêts à mettre à la disposition des personnes restaurées des biens nécessaires pour leur réintégration dans la vie chrétienne normale?

Le message qui circule souvent malheureusement dans ces moments est un message de condamnation, de jugements envers ces rétrogrades qui sont restaurés à Dieu .

 

Vous connaissez peut-être la phrase "Dieu te fait récolter les conséquences de ton mauvais coeur! Qui t'avait envoyé d'abords vivre loin de Dieu?"

 

Les finances sont nécessaires pour bâtir la maison de Dieu. Et cette maison n'est pas un bâtiment mais des personnes qui sont dans le besoin extrême.

 

Tant qu'on voit encore des églises avec une extrémité de riches et des bâtiments super luxueux, des chaises luxueuses mais une autre extrémité dans la pauvreté, on est sûre qu'aucun réveil véritable n'a eu lieu même si les gens tombent lors des réunions.

 

Si lors d'un réveil, toutes les prostitués, enfants de la rue, prisonniers, malades, personnes marginalisées et personnes riches par escroquerie de nos quartiers se convertissent au Seigneur, où les logera t-on? Qui les nourrira et les habilleras? Comment vont-elles se réintégrer dans la vie active pour être autonome?

 

Voilà des questions auxquelles on devrait penser en priant pour le réveil.

Dieu y avait pensé avant de déclencher le mouvement des reconstructeurs. Dans sa puissance, le Seigneur a touché les coeurs afin de susciter les moyens financiers et matériels pour accompagner ce souffle de réveil.

 

Nous devons aussi y penser et y prier car nous avons la pensée de Christ et Dieu veut agir au delà de tout ce que nous demandons ou pensons.

 

Pendant que Evan Roberts priait pour le réveil qui eut lieu en 1904 au pays de Galles, il avait fait construire un bâtiment pour préparer la venue de 100 000 nouveaux convertis. La chapelle fut achevée en 1898, soit 6 ans avant le réveil.

La construction de ce temple ne se fit pas avec des belles paroles et des visions passives mais avec des actions, de l'argent et des ouvriers ayant compris la puissance de la foi dans la préparation d'une intervention divine.

Quand le réveil arriva en 1904 conduisant à 100 000 conversions à Christ, la salle fut remplie et les chrétiens mirent sur pieds des plans de productivité qui ont transformé l'Europe et le monde économiquement et socialement jusqu'à aujourd'hui.

 

Ils s'étaient préparés pour le réveil. Ils avaient imaginé le réveil ayant lieu et les conséquences sur l'espace nécessaire pour les réveils. Puis ils ont posé des actes de foi en construisant la chapelle qui recevrait la croissance en nombre.

 

Ce qui nous amène à la deuxième question qui est de savoir comment la Bible voudrait que les finances soient gérées pour accompagner un réveil.

 

Avant d'y arriver, je voudrais attirer notre attention sur le fait que les finances constituent 1/5 des marques du réveil et le dernier  rempart pour soutenir le réveil. Ainsi 80% du réveil spirituel ne repose pas du tout sur les finances.

 

Prier pour les finances comme conditions de réveil est absolument déplacé mais prier que Dieu envoie la provision une fois que le réveil aura lieu est sage.

 

Et cette sagesse conduira à faire des préparatifs sur tous les plans comme le fit Evans Robert et son équipe.

 

La certitude est que quand Dieu envoie le réveil dans une vie, un groupe ou une communauté, il pourvoira toujours pour le rendre durable si ces derniers sont ouverts à la sagesse de Dieu pour la gestion financière.

 

Venons-en à notre deuxième point.

 

Puisque nous parlons du temple de Dieu, on voit dans l'Ancien Testament que  des offrandes volontaires étaient collectées auprès du peuple pour la construction de la tente d'assignation, du service et des vêtements sacrés (Voire Exode 35:5-9 et 21,-28). 

En fait, ils en apportèrent tellement que Moise avait dû leur demander d'arrêter de faire des offrandes car il y en avait suffisamment (Exode 36:4-7).

 

Cette action volontaire servait de preuve que la bonne volonté régnait dans les dons attirant ainsi la bénédiction divine.

 

La dîme (le dixième des revenus) quant à elle servait à l'entretien des

lévites (Nombres 18: 20-24) qui s'occupaient de l'entretien de la tente d'assignation.

 

Une fois la dîme perçue pour faire vivre les lévites, ils payaient la dîme de la dîme (Nombres 18: 26) à Dieu en retirant le dixième de la dîme pour gérer la maison du trésor.

 

Ce qui est certain, c'est que personne ne pouvait être lévite par accident. C'était par naissance du fait de leurs parents s'étant consacrés à Dieu et ayant fait de lourds sacrifices de séparation de la famille pour vivre pour les intérêts de Dieu.

 

Dieu les a récompensé en instituant une taxe sur le peuple Juif pour s'occuper d'eux.

 

Avant d'aborder les questions de dîme avec le Corps de Christ, on devrait planter ce décor avant de faire des généralisations.

 

Qui Sont les Lévites de la Nouvelle Alliance?

 

Les personnes qui servent Dieu à plein temps en ayant reçues cet appel et dont ils ont démontré en faisant de lourdes séparations d'avec les traditions familiales pour vivre uniquement dans le service à Dieu sont les lévites de la nouvelle alliance.

Ces derniers ont le nécessaire pour vivre ainsi que leur famille et ils investissent la dîme de la dîme reçue dans les aspects du ministère direct à Dieu.

 

Je me demande si les églises informent leurs membres au sujet des ministres à plein temps ainsi que leurs besoins de soutien pour servir Dieu et investir dans les bonnes oeuvres de leur ministère.

 

Qu'est ce que le ministère direct à Dieu en rapport aux finances?

 

Jésus a dit que chaque fois que nous ferons du bien aux démunis, c'est à lui qu'on le ferait directement (Matthieu 25: 32-46).

 

Dans ma compréhension, une fois qu'un ministre à plein temps a retiré la dîme de la dîme, il devrait l'investir dans les démunis de l'église et dans les communautés pauvres.

 

Cela n'a rien à voir avec la dérive actuelle de ceux qui servent à plein temps pour collecter des fonds pour s'enrichir.

 

Je suis très mal à l'aise quand certains ministres à temps plein voguent dans la luxure alors que leurs églises et leurs communautés ont le taux de pauvreté le plus élevé.

 

La dîme a été introduite pour la première fois par Abraham, lorsqu'il l'a payé à Melchisédeck (Voire Genèse 14: 20), une figure de Christ (Voire Hébreux 6: 20; 7: 1-6).

 

Ce qui montre clairement que la dîme est pour Christ. Et comment donner directement à Christ?

En donnant aux affamés, aux assoiffés, aux prisonniers, aux rejetés sociaux. (Voire Matthieu 25: 32-46).

 

Ces bonnes oeuvres sont en fait un moyen de laisser briller notre lumière devant les hommes afin qu'au jour de la visitation de Dieu, ils adorent Dieu (Voire Matthieu 5: 16; 1 Pierre 2: 12; Apocalypse 19:7-8, Ephésiens 2:10).

 

Est-ce surprenant que les premiers missionnaires dans certaines régions du monde commencent le contact de l'évangile par de bonnes oeuvres?

 

Et on peut observer que certains ministères qui connaissent une expansion phénoménale ont presque toujours une rubrique d'investissement pour les bonnes oeuvres.

 

Dans Actes 4: 32-35, on constate qu'après la pentecôte, les disciples ont fait face à la dure réalité de la croissance des effectifs.

 

Pour gérer cela, une formule financière salutaire fut appliquée: Ceux qui en avaient beaucoup donnaient à ceux qui en avait peu ou pas du tout.

 

Plus tard, lors de la conférence de Jérusalem (Lire Actes 15:1-31), la dîme n'est pas mentionné comme une obligation dans les communautés païennes où il y a des conversions à Christ.

 

Paul reprend le principe du don volontaire dans 2 corinthiens 8 et 9 en le présentant comme étant le principe de la semence et de la récolte (2 Corinthiens 9: 6) pour démontrer que dans la Nouvelle Alliance , nous donnons financièrement par besoins des autres et non par principes légalistes et Dieu nous récompense pour cet acte de don par la foi.

 

Cette façon de donner ira toujours au delà de la dîme et englobera le souci de combler des manquements dans la vie des autres.

 

Il serait préférable d'informer les enfants de Dieu sur la saine doctrine et leur faire connaître que du fait que nous pouvons manquer de discipline, il est préférable de se fixer un taux régulier par revenu et de donner ce taux fixe de bon coeur et sans contrainte.

 

Et un exemple de taux pourrait être 1, 5, 10 ou 15% au fur et à mesure que le coeur grandit dans le don par la foi du fait de la croissance avec Dieu (2 Chroniques 17:6).

Et surtout Dieu dans sa fidélité, sait récompenser ceux qui donnent tout ce qu'ils peuvent donner de bon coeur sans contrainte (2 Corinthiens 8: 12).

 

Du fait des besoins croissants dans les ministères et du manque de finances, certains usent de menaces et de messages effrayants pour forcer les frères à donner. Pire encore, d'autres utilisent la flatterie, les prophéties et toute sorte de manipulations. Le temps montre les limites de ces approches.

 

Lors du réveil d'Asuza Street de 1906 à 1915 aux USA sous la direction du Prédicateur William J. Seymour il avait fait écrire la notice suivante devant le lieu des Offrandes "Settle it with God." C'est-à-dire, décide entre toi et Dieu comment donner.

Les gens donnaient librement et abondamment pour soutenir les besoins accompagnant le réveil.

 

C'est ce principe de la semence et de la récolte qui va donc nous servir d'illustration pour montrer comment gérer les finances pour faire durer le réveil.

 

Je vais ajouter les textes de Genèse 26: 12-14 et Matthieu 13:1-9 à ceux de 2 Corinthiens 8 et 9 pour cerner la globalité de la notion de semence et de récolte.

 

Une Note Personnelle sur le Principe de la Semence et de la Récolte

 

Ce principe n'a rien à voir avec les mouvements de semence dans l'onction, semence dans l'homme de Dieu et semence dans le prophétique ou dans la destinée.

 

Du fait que les enfants de Dieu ne sont pas éduqués financièrement selon la Bible, ils contribuent à rendre prospère ces mouvements de levées de fonds pour des finalités égoïstes.

 

Nous verront dans la suite les douze recommandations des Ecritures dans la gestion des finances lors du réveil.

 

Les 12 Principes de la Semence et de la Récolte

 

1. Dieu Donne la Semence

 

La semence est ce que nous mettons dans une terre afin qu'elle produise du fruit.

La Bible nous informe que c'est Dieu qui donne cette semence.

 

-Si vous avez la moindre source de revenus, c'est la semence que Dieu vous a donné.

-Si vous recevez des finances de quelque source que ce soit (pourvu qu'elle soit légale et honnête), c'est la semence que Dieu vous donne.

 

Ainsi avoir un emploi, une entreprise ou des sources de provisions financières sont tous des moyens que Dieu a mis dans nos vies pour nous donner des semences.

 

Il est donc capitale qu'une église prie pour des emplois, des succès dans

l'entrepreneuriat et des promotions financières. Ce sont ces prières qui amènent Dieu a donner les sources de revenus qui servent de semences pour faire avancer son Royaume.

 

2. Dieu Veut Que Je Sème Dans la Bonne Terre

 

Une fois que Dieu nous a donné la semence, il aimerait que nous la semions dans la bonne terre.

 

La semence n'a pas été faite pour être mangé en totalité ni être dilapidé sur les terres rocailleuses, pleines d'épines ou sans profondeur.

 

Quel agriculteur intelligent mangerait toute sa semence ou la gaspillerait sans en vérifier la qualité du sol sur lequel il investit ou sans se demander comment il continuerait son travail d'agriculteur à la prochaine saison des semailles?

 

Ainsi, quand Dieu nous donne une source de revenus, il s'attend à ce que les revenus de cette source soient investis dans la bonne terre.

 

 

3. La Bonne Terre Est Celle qui Produit 30, 60 et 100 ou 1000 Fois Plus Que Ce Que J'ai Semé

 

Il nous faut identifier les ministères productifs. Quels sont ceux qui font des disciples dont on voit les fruits? Lesquels gagnent des âmes, enseignent la Parole de Dieu, prennent soins des autres ou se déplacent de lieu en lieu pour bâtir le Royaume de Dieu?

 

4. La Bonne Terre Est Celle Qui Fait Avancer l'évangile

 

Comme nous l'avons vu plus haut, le don va vers les ministres à plein temps et les pauvres. Ce sont eux la bonne terre de Dieu.

Les dons vont aussi vers ceux engagés dans le ministères mais sans assez de revenus même s'ils ont un emploi.

 

Les dons vont vers ceux qui travaillent à l'oeuvre de Dieu et dont on voit les actions, les investissements dans les vies même si la vitesse des effectifs n'est pas celle que nous espérons.

 

5. Plus Je Sème Dans la Bonne Terre , Plus Je Récolte

 

Un excellent agriculteur sait que plus il augmente la surface à semer, plus il aura besoin de semences. Et s'il a plus de semences et sème dans la bonne terre, cela signifie forcément une plus large récolte.

 

Paul précise ici que la proportion de la récolte dépend de la quantité semé. Cette sagesse a pour but de faire connaître aux uns et aux autres que, si la dîme est un problème pour vous, là n'est pas la question.

 

Dieu va vous bénir en retour en fonction de ce que vous aurez investit dans son Royaume. Le pourcentage de vos bénédictions financières est directement lié au montant de vos dons financiers.

 

Chacun est libre d'argumenter comme il veut, mais la bible parle d'elle même.

 

6. Dieu Donne le Choix de Décider Quelle Quantité Semer

 

Ce qui nous amène au fait que Dieu nous donne la possibilité de choisir la quantité de semence à mettre en terre.

Dieu ne force personne à donner dans la cause de la Bonne Nouvelle.

 

7. Dieu Donne le Choix de Décider Quoi Faire de la Récolte

 

Dieu se rassure aussi de nous donner la possibilité de récolter ce que nous voulons.

La récolte est pour vous et c'est à vous de récolter puis de l'organiser en fonction de vos besoins de consommations et de choisir la quantité à semer à nouveau.

 

La sagesse voudrait que j'augmente les semences un peu plus chaque fois que Dieu multiplie mes récoltes. Ainsi, j'augmenterais mes récoltes toujours un peu plus.

 

8. L'Année de la Semence est l'Année de la Récolte

 

Isaac sema et récolta au centuple la même année.

 

Dieu a plusieurs façons de nous récompenser dans la même année de nos investissements dans le Royaume de Dieu.

Une année sans maladie dans la maison ou la famille; Des personnes sur qui vous investissiez qui deviennent autonomes financièrement, réduisant ainsi vos charges financières; Les affaires qui prospèrent ou des promotions dans les lieux de services.

 

Précisons aussi qu'il y a différents types de semences  et quelque soit le lieu où vous les semer, elles mettront plusieurs années ou une année avant de produire. C'est le cas par exemple de certains arbres fruitiers.

 

Si votre semence, au lieu d'être de l'argent, est par exemple le temps et les ressources investies à rechercher le Seigneur ou à aider les autres, cela prendra plus de temps pour en voir les résultats.

 

9. Dieu Révèle la Bonne Terre Où Semer

 

Dieu avait montré à Pierre où jeter le filet pour une pêche fructueuse (Luc 5 : 1-10) et c'est ce qu'il fait encore aujourd'hui.

Dieu nous montrera toujours où faire des dons financiers dont il nous bénira en retour. 

Ce qui se passa avec Pierre fut aussi vrai pour Isaac car on lit dans la Parole que Dieu montra à Isaac que la terre où il se trouvait était la bonne et, quand il a semé il a récolté au centuple.

 

Que Dieu vous aide à reconnaitre les bons ministères où contribuer à faire avancer le Royaume de Dieu.

 

10. Les Domaines Où Je Porte du Fruit Maintenant Sont Ceux Où J'ai Semé Dans le Passé

 

Observons nos vies en ce moment et on se rendra compte que les aspects où on fait du progrès, ou bien là nous réussissons sont des domaines où nous avons investi.

 

Par ricochet, là où nous sommes pauvres ou en difficultés, on doit se mettre à l'évidence que nous n'y avons rien investi du tout ou très peu. Sauf si c'était dans de mauvaises terres (mauvais ministères) ou avec de mauvais motifs (pour se faire voir par exemple).

 

Si toutefois on respecte ces principes sans fruits apparent, alors on doit persévérer car la récolte sera certainement très grande.

 

11. La Bonne Terre Où Semer C'est Celle Où Je Suis Enseignée de la Parole

 

Paul précise que nous devons mettre à la disposition de nos enseignants une partie de nos biens (Galates 6:6).

Il est donc clair que si nous appartenons à une église locale dans laquelle nous sommes enseignés et y sommes bénis, nous devrions y faire des dons financiers.

 

Car le fait que nous sommes bénis par ces enseignements est la preuve que la Parole de Dieu porte du fruit en nous et au travers de nous. Nous sommes nous mêmes participant de la bonne terre.

 

 

12. On Récolte Ce Qu'on Sème

 

Si nous investissons l'argent, nous récolterons l'argent.

Si nous investissons l'amour, nous récolterons l'amour.

Si nous investissons des conseils et de la connaissance qui aident les autres à réussir, nous récolterons aussi des conseils et de la connaissance qui nous fera réussir.

 

 

Pratiquement

 

-Fixe toi un montant à donner selon les besoins dans ton église locale ou dans un ministère à temps plein particulier et sois fidèle.

 

-Dieu t'encouragera en te bénissant en retour dans ces dons dans l'Evangile.

 

-Pendant que tu seras fidèle, ton coeur grandira dans les voies de Dieu et tu donneras de plus en plus dans l'oeuvre de Dieu.

 

-Plus tu donneras, plus Dieu te bénira abondamment en retour au point où comme Isaac, tu iras d'abondance en abondance.

 

-Donne en secret sans faire connaitre à personne le montant de tes dons. "Settle it with God."

 

- Quand tu donnes volontairement et avec joie, fait cette prière inspirée de 2 Corinthiens 9: 8 "Eternel souviens toi de moi pour me combler de toute sorte de grâce en sorte que possédant toujours en toute chose de quoi satisfaire à tous mes besoins, j'en ai encore suffisamment pour faire du bien aux autres."

 

Dieu va te surprendre agréablement par des miracles financiers dans ta vie car il trouve en toi une personne à qui confier la gestion des finances de son Royaume avec intégrité.

 

Un mot pour toi

 

Dieu aimerait que tu expérimentes le réveil spirituel et quand le réveil arrivera dans ta vie, Dieu dans sa fidélité se rassurera de pourvoir à tous tes besoins selon sa richesse en Jésus-Christ.

 

Prends la décision d'abandonner toutes les sources de revenus malsaines que tu as et choisis de vivre la nouveauté de vie financière que le Saint-Esprit t'a enseigné aujourd'hui.

 

Là où est ton trésor est ton coeur a déclaré le Seigneur Jésus-Christ dans Luc12: 34; et par conséquent, celui qui contrôle tes finances contrôle ta vie et ta destinée.

Ne laisse pas le diable te tromper et détruire ta vie à cause de l'argent mal acquis ou par refus de donner pour l'avancement du Royaume de Dieu.

 

Tu peux prier, "Seigneur Jésus-Christ je regrette une gestion financière qui ne te plait pas. Je me détourne de cette mauvaise voie et je choisis de mettre en pratique le principe de la semence et de la récolte pour vivre l'abondance financière que tu as pour moi. Merci pour ce réveil qui touche aussi mes finances par ta bénédiction. Amen"

 

Si tu as des questions, n'hésite pas à m'écrire à seed.42f@gmail.com. Je serais heureux te t'aider avec l'assistance du Saint-Esprit.

 

Shalom

Hervé Ngaté

 

 

Please reload

À l'affiche

Priez Sans Cesse

28/07/2018

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

ME SUIVRE

  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
RSS Feed

© 2023 par Hervé-Boris Ngaté. Créé avec Wix.com