Seigneur Pourquoi Bénis-Tu les Fils/Filles Prodigues?

Les Paroles de ce chant résume tout le message de cette exhortation centrée sur Luc 15: 11-32.

 

 

Quand j'étais jeune converti, j'assistais souvent à des disciplines des chrétiens ayant déshonorés le Seigneur en vivant activement dans le péché mais qui refusait de se détourner des mauvaises voies.

 

En tant que jeune croyant, l'arrogance, le légalisme et les tendances perfectionnistes me poussaient souvent à me demander comment un chrétien pouvait encore commettre certains péchés? J'étais plein de jugement intérieurs envers ceux qui étaient tombés dans le péché car je me croyais plus juste qu'eux et pire je catégorisais la gravité des péchés.

 

Avec les années qui passèrent dans la foi, j'ai connu mes propres défis de sanctifications. Je n'avais pas régné le Seigneur et je n'avais pas non plus résolu de m'entêter dans la désobéissance à Dieu, mais avec une vie chrétienne avec des hauts et des bas à cause du péché, l'amour du monde et des chose qui sont dans le monde, je me sentais humilié devant Dieu et c'est avec beaucoup de respect que j'ai reconsidéré ceux que je jugeais avant parce qu'ils s'étaient  détournés du Seigneur.

 

Dieu avait ainsi permi ces moments de crise de sanctification pour m'amener à comprendre que sans sa grâce, je ne peux pas marcher dans ses voies.

 

J'ai aussi compris que Dieu est sans cesse entrain de nous attirer à lui dans son amour et surtout qu'il est prêt à nous restaurer et nous bénir au delà et bien au dessus de la période avant nos égarements: J'étais un fils prodigue.

 

C'est avec beaucoup de joie que j'ai découvert Dieu comme un Père aimant et que je peux aujoud'hui comprendre et aider avec compassion et miséricorde ceux qui traversent les mêmes crises de sanctification que j'ai pu surmonter avec l'aide du Seigneur. 

 

Les bouts tranchants de la dureté et de la présomption sont tombés de ma vie alors que j'étais à terre devant Dieu, criant à lui de m'accorder la grâce de marcher dans la sanctification selon son coeur.

 

Non seulement, Dieu m'a pardonné et purifié, il m'a aussi restauré et donné un ministère auprès de telles personnes.

 

Pourquoi Dieu comble de bénédictions ceux qui se sont éloignés puis sont revenus vers lui? Comment la Parole de Dieu voudrait que nous traitions ceux qui sont tombés dans les pièges du diable et qui sont restaurés à Dieu? Est-ce le temps de Dieu pour ta restauration à Lui?

 

Nous nous appuyons sur le texte de Luc 15: 11-32 portant sur la Parabole du fils prodigue.

 

Le contexte

 

En lisant Luc 15 : 1-10, on comprend que Jésus venait d'avoir un affrontement avec les esprits de religions au travers des pharisiens et des scribes.

Pour eux , ils ne comprenaient pas pourquoi Jésus acceptait et partageait la Parole avec des pécheurs.

 

Jésus se sert de deux images profondes avant de raconter la parabole du fils prodigue: Dieu est plus content pour une personne qui prend la décision de retourner à Lui que pour 99 chrétiens qui vivent en comptant sur les promesses de Dieu.

 

Aussi étonant que cela puisse paraître, la joie la plus grande au ciel et dans le coeur de Dieu est pour ceux qui ont un coeur repentant et se tourne vers Christ.

 

Connaissons-nous cette joie céleste de savoir que Dieu a retrouvé un de ses enfants égaré ou alors le légalisme nous pousse à questionner Dieu sur son amour qui restaure et élève au delà de tout ce que la personne pouvait imaginer ou demander?

 

Le cas du fils prodigue ressort les points suivants:

 

La vie avant son départ de la maison parentale

 

Les deux fils étaient bénis dans la maison de leur père car si le plus jeune a pu demander son héritage, c'est qu'il y avait des richesses à partager.

 

Aucune raison n'est donné sur les raisons du départ du plus jeune:

 

Certains pourraient affirmer que le père n'avait pas bien éduqué son enfant ou que c'etait un père laxiste et qu'il aurait pu refuser de donner l'heritage au plus jeune.

 

D'autres pourraient penser que l'enfant ne respectait pas son père en ne suivant pas ses conseils ou ceux de son grand frère.

 

Quelque les debats sur ses motivations et les raisons de son depart, la suite de l'histoire montre que le fils cadet avait fait un mauvais choix en quittant la maison du père avec ses richesses. Il emporta avec lui les richesses prévu pour son futur et il le dilapida en quelques temps.

 

Dieu est un Père aimant qui a doté chacun de nous du libre arbitre afin de nous rendre responsable de nos choix et décisions. 

 

Il déclare dans sa Parole "J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, pour aimer l'Eternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t'attacher à lui: car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours, et c'est ainsi que tu pourras demeurer dans le pays que l'Eternel a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob." (Deutéronome 30: 19-20)

 

Moi j'ai choisi la vie. Je prie que ce soit pareil pour toi.

 

Les conséquences des mauvais choix du fils cadet

 

La dilapidation renvoit à une dépense effreiné et sans calcul. Le jeune homme pouvait utiliser son argent et ses biens comme il voulait sans le regard de son père.

Il pouvait faire les choix de ses relations et des endroits où il allait sans que personne lui dise si c'était bien ou pas.

 

Parfois on se dit qu'être fils ou fille prodigue c'est  uniquement retourner dans la vie mondaine vivre avec des prostitués ou encore vivre dans la débauche. Ceci en est l'aspect le plus visible.

 

Mais il y a un autre aspect qui est plus subtile aujourd'hui et que personne ne considère plus vraiment. Cet aspect est plus dangereux car ces fils et ces filles prodigues sont parfois plus actifs dans les églises que ceux qui marchent avec Dieu.

 

On peut être dans l'église et etre un fils prodigue car on vit notre vie comme cela nous plait sans aucune soumission à la Parole de Dieu.

 

On peut être très zélés dans les programmes quand ce sont les activités qui excitent notre chair et nous rendent important mais nous prenons nos décisions sans nous demander ce que la bible dit.

 

On peut être bénis de talents et aller les dilapider en jouant des musiques mondaines, en chantant des musiques mondaines , en écrivant des contenus immoraux, et autre..... puis retourner dans les activités de nos églises.

 

On peut être engagé dans une activité qui ne vient pas de la Parole de Dieu même si cela mobilise beaucoup de chrétiens.

 

On peut être un fils ou une fille prodigue dans les quatre murs d'une église et loin de la communion avec le Père.

 

Le Seigneur nous interpelle certainement à revisiter si les fondements de nos actions sont toujours centrés sur la Parole de Dieu pour glorifier Dieu.

 

Sommes-nous vraiment heureux dans une double vie? Quand on est seul devant Dieu ou quand on veut prendre notre bible pour aller à l'église sommes-nous en paix avec nous-mêmes?

 

Pourquoi le fils cadet s'est-il repentit?

 

Un fait à observer dans le texte est que ce qui poussa le jeune homme dans les problèmes étaient des circonstances extérieures: Une grande famine et le besoin.

 

Le jeune n'avait aucun contrôle sur ces évènements. S'il y'avait toujours de l'abondance dans le pays, il aurait trouvé un bon travail, un bon salaire et aurait continué dans le péché.

 

La famine, la misère et le manque l'ont poussé à se rappeler les bons moments dans la maison de son père. Il s'est rappelé qu'il pouvait y dormir sur un lit douillet et y manger autant qu'il voulait.

Il s'est rappelé que même les serviteurs de son père était mieux traités que ceux du pays où il vivait.

 

il est important de considérer qu'il était tout seul confrontant les conséquences de ses mauvais choix. Aucune pression du pasteur, du conjoint, de l'homme de Dieu ou des frères ne l'on forcé à  faire cette réflexion profonde de retourner vers son père.

 

C'est à ce moment qu'il pris conscience de son besoin de retourner à la maison: Cette attitude intérieure de regret à cause des mauvais choix qui ont été fait et dont les conséquences nous plongent dans la souffrance est la repentance.

 

Tous les actes que le jeune fit après était le fruit d'une reflexion profonde: Il avait réfléchit sur ce qu'il devait faire et avait compris les implications avant de poser les actes après.

 

Le Saint-Esprit béni de Dieu travaille actuellement dans l'Eglise pour agir au travers des circonstances pour ramener plusieurs vers lui. Beaucoup de circonstances extérieures que ces  personnes appellent calamités, oppressions, pauvreté inexpliquéee, misère, liens familiaux et générationnels sont parfois la main bienveillante de Dieu qui veut les amener à retourner vers lui.

 

Les problèmes incompréhensibles dont tu sais que ni toi ni tes compagnons de péchés n'en sont les auteurs vous ont-ils frappés? Les blocages innexpliqués dans les finances acquis malhonnêtement?

La résistance dans les ministères que certains ont eu avec la bénédiction des dirigeants alors qu'ils ont utilisé la ruse et la manipulation pour y arriver?

 

Toutes ces choses qui rendaient heureux et fiers sont à présent un vide intérieur et désolation?

 

Dieu ne cessera de faire reposer sa main d'amour sur les fils et les filles prodigues jusqu'à ce qu'ils capitulent et commencent à changer d'attitude pour retourner vers Lui.

 

C'est le moment de se souvenir des bons moments de paix du coeur et de repos quand on marchait dans l'intégrité avec Dieu. C'est le moment de considérer le prix de l'éloignement de Dieu d'avec la richesse de la grâce de Dieu dans cette vie et pour l'éternité.

 

Es-tu prêts à te lever pour retourner vers Dieu?

 

Le retour et la rencontre avec le père

 

La restauration du fils prodigue eut lieu quand il  a convertit sa décision de se repentir et retourner vers son père en actes.

Tel est la clé de la restauration à Dieu: Prendre la décision de retourner vers Dieu puis poser les actes de réconciliation à Dieu.

C'est la confession de ses péchés contre Dieu et contre les personnes victimes de ces péchés; Car le péché fait mal au coeur de Dieu et au coeur des personnes que nous avons offensées dans notre égarement. Le péché nous fait aussi du mal à nous mêmes. 

 

C'est à Dieu qu'il faut le confesser selon la Parole du Seigneur dans Jean 1: 9 "Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité."

 

Le Seigneur va plus loin jusqu'à affirmer que " Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités." (Hébreux 10:17)

 

Dieu est tellement merveilleux dans sa restauration que non seulement il pardonne, purifie mais il oublie le mal qui lui a été fait. Les pages sur lesquelles le diable avait écrit des accusations sur nos vies à cause de notre désobéissance sont déchirés et oubliés : C'est un nouveau départ avec le Père de miséricorde et de compassion.

 

Attention!!!!!!

 

Certains s'appuis sur le texte de Jacques 5: 14-16 "Quelqu'un parmi vous est-il malade? Qu'il appelle les anciens de l'Eglise, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris", pour dire que les chrétiens doivent se confesser les péchés les uns aux autres.

 

Cependant, ce conseil fut donné par Jacques pour que les anciens en soient responsables.

Aller confesser ses péchés à un immature le plongera dans la confusion et pourrait même l'entrainer à tomber aussi.

 

Prenez aussi en compte la confidentialité de ceux vers qui vous allez confesser vos péchés. Certaines personnes, même dirigeantes, sont incapables de garder des confessions et en font l'objet de leurs sermons.

 

Ces deux pratiques ont conduit beaucoup à changer d'église, pas parce que c'est un problème, mais à cause du regard plein de jugement et du rejet des autres fidèles.

 

Ayant entendu parler des problèmes qu'ils ont pourtant confessés dans le secret au pasteur, les frères recherchant la restauration sont surpris d'entendre leur nom et leur vie être déballée comme un livre devant l'assemblée avec pour verset biblique "Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour." (Marc 4: 22)

 

Que Dieu suscite des leaders avec des coeurs de père pour accueillir ceux que Dieu ramène dans la bergerie.

 

Dieu le père attends les bras ouverts que tu retournes vers lui.

 

Les fils ainés dans le Corps de Christ du 21 ième siècle

 

Le fils ainé manifesta deux comportements qui en disent long sur son attitude vis à vis de la restauration de son frère cadet:

 

-La colère: On s'imagine le fils ainé entrain de se fâcher et de gronder son père parce qu'il a accepté la repentance et le pardon de son petit frère. 

 

-Le refus de se réjouir: Au lieu d'être content avec tout le monde, qui mangeait et se rejouissait, cet homme refusa de se mêler à la joie de toute la maison.

 

Tel est le cas aujourd'hui, on voit encore des chrétiens qui accusent Dieu d'être trop miséricordieux et compatissant. Et dans leur coeur ils sont mécontents et refusent de célébrer le bonheur de ceux qui sont restaurés et bénis au delà de toute mesure.

 

Regardons dans nos vie: Nous rejouissons-nous avec ceux qui sont tombés et qui sont revenus vers le Seigneur? Sommes-nous plutôt fâchés contre Dieu du fait que Dieu les utilises même plus que nous qui nous sommes "conservés purs" et très zélés dans la maison de Dieu?

 

Dieu a restauré, restaure et restaurera encore et toujours...Son nom est Miséricordieux et Compatissant, lent à la colère et riche en bonté (Nombres 14;18), nous ne pouvons et ne pourrons rien y changer.

 

A nous d'ouvrir nos coeurs pour que Dieu nous remplisse de son amour inconditionnel pour notre prochain.

 

Les dangers du légalisme

 

La religion prend sa force dans le légalisme qui se caractérise par une froideur et une dureté innébranlable envers ceux qui sont faibles. Je t'encourage à lire mon article intitulé "Restaurer les oeuvres et la foi" pour en savoir plus sur le sujet.

 

Aujourd'hui, Dieu est sur le point de restaurer des multitudes dans sa maison, mais sommes-nous prêt à nous réjouir avec Dieu pour ces personnes qui seront restaurées?

 

Allons-nous avoir des coeurs pleins de compassion et de miséricorde ou alors allons-nous ouvrir les yeux grands ouverts en guise d'étonnement et de jugement quand nous verrons les rétrogrades restaurés à Dieu?

 

En tant que leaders, allons nous être des sujets de bénédictions pour les personnes restaurés ou allons-

nous continuer dans le légalisme?

 

Un Mot Pour la Fin

 

Si tu es un fils ou une fille prodigue et que tu as longuement réfléchi sur ton besoin de retourner à Dieu en lisant cette exhortation, je t'invite à ne pas hésiter et à prendre le premier pas de ta restauration par cette prière:

 

"Père, je reconnais que j'ai péché contre toi et contre mon prochain. Je regrette cette vie d'indépendance où j'ai agit sans consulter ta Parole. Je reconnais que la vie loin de ta Parole ne m'a apporté que chagrins, déceptions, frustrations et brisement de coeurs. Merci de m'accepter à nouveau dans tes bras d'amour, de miséricorde et de compassion. Je te remercie de me restaurer et de me bénir au delà de tout ce que je peux espérer ou demander. C'est au nom de Jésus-Christ que j'ai prié, Amen!"

 

Si tu as fait cette prière, le Saint-Esprit t'a restauré au Père. Continue dans une vie où la Parole est ton guide et recherche la communion fraternelle avec ceux qui invoque le Seigneur d'un coeur pur.

 

Ecris-moi à seed.42f@gmail.com ou par whatsapp : +1 (240) 361 7919, je serais heureux de répondre à tes questions.

 

Shalom

Hervé Ngaté

 

+

Please reload

À l'affiche

Priez Sans Cesse

28/07/2018

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

ME SUIVRE

  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
  • Hervé Ngaté
RSS Feed

© 2023 par Hervé-Boris Ngaté. Créé avec Wix.com